bretagne - Rault Dominique
          
bretagne
"La bretagne, c'est comme un nez de Cyrano sur la carte de France, un front têtu qui depuis des lustres résiste aux fureurs atlantiques. Figure de proue du vieux continent, la Bretagne est un bout du monde, un pays frontière entre la fin de la terre et le début de la mer et, peut-être plus encore, un lieu où flirtent avec tendresse la réalité et les songes. Dans cette région naissent des hommes au caractère aussi trempé que ces côtes où alternent le chaud et le froid, au cours de journées riches comme le sont ailleurs les semaines. En Bretagne pour vivre heureux, il faut apprendre à se laisser envoûter par les fureurs de la mer et ses douceurs aussi, par les parfums au bas de l'eau les matins d'été, par la fragilité des plantes de falaises, par le rire des jolies filles et des enfants qui les jours de pluie vont écrire sur le sable des plages, "petite pluie, grand bonheur !". Et si les vagues effacent ces mots, il ne faut pas s'en attrister, il y aura toujours quelqu'un pour les graver de nouveau et d'une façon tout aussi éphémère. Ce quelqu'un avec un peu de chance, ce sera vous. Sans même vous en rendre compte, vous serez ainsi devenu un de ces bretons qui, gens de terre ou gens de mer, s' accommodent de ce climat aussi changeant que la vie elle-même et disent de leur région qu'elle a la forme d'un coeur, l'esprit d'un rêve et le sourire aux lèvres.
Dans la Bretagne, on n'est pas breton de père en fils, mais par amour fou pour la liberté, par soif d'horizon et par désir de faire reculer l'impossible. Au fond, est breton qui veut et souhaite s'enraciner sur cette terre sans s'y attacher plus qu'il ne le faut, car au diable les frontières !"
Extrait de "Roellinger, le cuisinier corsaire" de Christian Lejalé éditions Imagine & Co
Top